MMS France

Important

Information importante

S’il vous plait, considérez que les informations données ici remplacent celles du livre

1 . Expliquer si le MMS aide contre le cancer – et protocole MMS contre le cancer

2 . Le protocole MMS habituel/normal

3 . Le protocole 6 et 6 de Clara

4 . Quand le MMS semble apporter des troubles

5 . Pourquoi le bioxyde de chlore reste jusqu’à 12 heures dans le corps

6 . Chimiothérapies et MMS

7 . Surmonter le goût du MMS

8 . Pourquoi les anti-oxydants ne sont pas nécessaires contre le vieillissement

9 . Extraits de « Guerre contre les microbes » écrit par l’Institut de Recherche Bradford


1 . Expliquer si le MMS aide contre le cancer – et protocole MMS contre le cancer

Voici quelquechose que votre docteur ne vous dira jamais, il existe depuis plus de 25 ans un test pour le cancer qui est efficace à 99%. C’est plus efficace, moins cher et moins dangereux que tous les autres tests de dépistage du cancer. Il s’appelle AMAS test pour cancer. Vous n’avez pas besoin d’aller chez le médecin; le test est disponoble sur internet. Le prix est de 165 USD. Le kit est gratuit, vous prenez une goutte de votre sang et l’envoyez, et payez quand les résultats sont prêts. Le test porte sur la présence des anticorps spécifiques au cancer. Allez à http://www.oncolabinc.com. Je n’ai aucun intérêt financier dans cette affaire.

Vous pouvez avoir une idée de l’efficacité du MMS contre ce problème en évaluant la nausée provoquée. C’est à dire, si vous commencez et restez à 1 goutte, ou même 1/2 goutte, et que cela ne vous donne pas la nausée, et qu’ensuite vous commencez à augmenter le nombre de gouttes à 2 fois par jour, une fois le matin et une fois le soir. C’est à dire que si 1/2 goutte ne vous donne pas la nausée le matin, alors le soir ou tard dans l’après-midi vous essayez une goutte entière. Puis le matin suivant vous prenez 2 gouttes, et le soir 3 gouttes. Tôt ou tard le nombre de gouttes va vous donner la nausée. Alors vous prenez une ou deux gouttes de moins pour la prochaine dose, pour une ou deux fois et ensuite vous recommencez à augmenter les doses. Vous guêtez toujours le point de nausée, prenant moins une ou deux fois puis essayant d’en prendre plus à nouveau.

Vous serez capable de savoir si ça va vous aider si vous pouvez continuer à passer le point de nausée et d’augmenter les gouttes. Ce qui arrive est que lorsque la nausée se produit, une certaine quantité de cancer à été détruite et c’est maintenant un poison que le corps peut évacuer. Etre capable d’évacuer ce poison fait partie du protocole. Le corps est capable d’évacuer ce poison, mais il se peut que cela provoque une sensation de nausée au cours du processus, ou une diarrhée ou même un vomissement. Ce n’est pas mauvais. L’idée est qu’au fur et à mesure que le cancer est détruit, le corps doit évacuer les poisons. Plus le cancer est détruit, plus le corps peut supporter de plus en plus de gouttes. C’est l’indicateur, est-ce que le corps est capable de supporter de plus en plus de gouttes? Si vous trouvez que vous pouvez finalement augmenter le nombre de gouttes sans ressentir de nausée, c’est un indicateur que le corps fait son travail.
Dans le cas du cancer, vous devez faire des efforts. Vous démarrez doucement mais augmentez rapidement. Au début vous prendrez peut-être les gouttes juste deux fois par jour sans nausée, et ensuite augmenter à trois fois par jour, puis quatre, et même autant que cinq fois par jour.

Ce qui indiquerait que vous n’allez pas mieux serait que votre corps deviendrait nauséeux à chaque fois que vous prenez une dose, quelque soit la taille de cette dose, et le corps ne semblerait jamais capable de supporter l’augmentation des doses sans nausée. Si par exemple vous pouvez prendre 2 gouttes à la fois sans nausée et vous avez la nausée dès que vous passez à 3 gouttes, vous devrez peut-être vous forcer à supporter la nausée pour une courte période, mais si la nausée arrive toujours quand vous prenez 3 gouttes, cela montre que vous ne gagnez pas de terrain sur le cancer. Cela peut arriver si le cancer se développe plus vite que le MMS ne le tue. Il y a, malgré tout, toujours de l’espoir. Une méthode serait, plutôt que d’augmenter le nombre de gouttes, d’augmenter le nombre de fois que vous prenez des gouttes dans la journée. Lisez plus bas. Il y a aussi d’autres produits qui peuvent aider. Mais dans aucun cas vous ne devez arrêter de prendre le MMS.

Donc s’il y a une indication que vous ne progressez pas, alors je suggère la direction suivante. Achetez des Herbes Indiennes auprès de Kathleen au Texas. Ca coûte 60 USD le flacon et ça en contient déjà beaucoup. Téléphone 806 647-1741. Elle a un millier de lettres des gens qu’elle a aidés. Elle et son père vendent des herbes indiennes depuis plus de 60 ans. Quand vous aurez ces herbes, utilisez les avec le MMS pour de meilleurs résultats.

Le test du cancer AMAS décrit plus haut donne à chacun un formidable avantage. On peut ainsi faire un test, utiliser le MMS pendant plusieurs semaines, et ensuite faire un deuxième test pour voir combien d’amélioration à pris place, ou pour voir s’il y a eu amélioration ou pas du tout.

Quand je mentionne les gouttes de MMS, je sous-entends toujours qu’il faut ajouter 5 fois plus de gouttes de jus de citron, ou citron vert, ou de solution d’acide citrique, puis d’attendre 3 minutes et ensuite d’ajouter 1/3 à 2/3 d’un verre d’eau ou de jus de fruit avant de boire. N’utilisez jamais le MMS sans ajouter du jus de citron, de citron vert ou d’acide citrique, ou en cas d’urgence, si vous n’avez pas d’acide citrique, utilisez du vinaigre. Utilisez seulement du jus de pomme, de raisin ou du jus d’ananas sans vitamine C (acide ascorbique) ajouté. Voyez plus loin pour la suppression du mauvais goût.

Retour en haut


2 . Le protocole MMS habituel/normal

Note: en suivant les instructions plus bas, gardez en mémoire ce chapitre. Activez toujours les gouttes de MMS avec un des acides alimentaires, soit des gouttes de jus de citron, ou de citron vert, ou des gouttes d’une solution d’acide citrique (pour faire une solution d’acide citrique, ajoutez 1 petite cuillère rase de poudre d’acide citrique avec 9 petites cuillères d’eau. Conservez le dans une bouteille fermée). Utilisez toujours 5 gouttes d’un de ces acides alimentaires pour chaque goutte de MMS, mélangez le tout dans un verre vide et sec et attendez au moins 3 minutes, ensuite ajoutez 1/3 à 2/3 d’un verre d’eau ou de jus de fruit ou de sirop de fruit, et buvez. (vous pouvez étendre les 3 minutes jusqu’à 10 minutes, et après avoir ajouté le jus ou l’eau, vous pouvez attendre jusqu’à une heure avant de boire)

– 1 . Chaque protocole de prise du MMS dans les Amériques commence avec 1 ou 2 gouttes. Ne commencez jamais avec plus d’une ou deux gouttes. Les personnes qui sont très malades ou très sensibles devraient commencer avec 1/2 goutte. Activez les gouttes comme indiqué précédemment.

– 2 . Si vous le faites et que vous ne ressentez pas de nausée après la première dose, augmentez d’une goutte pour la deuxième dose. Si vous ressentez une nausée, réduisez le montant de MMS pour la prochaine dose. Prenez deux doses par jour, une le matin et une le soir. Continuez à augmenter d’une goutte à chaque fois que vous prenez une nouvelle dose. Quand vous notez une nausée, réduisez la dose d’une goutte, ou en cas de diarrhée réduisez de 2 ou 3 gouttes. Normalement réduisez pour une ou deux fois avant de revenir au montant qui vous avait donné la nausée.

NOTE: Si vous déclenchez une diarrhée, ou même un vomissement, ce n’est pas un mauvais signe. Le corps est simplement en train d’évacuer des poisons et de se nettoyer. Tous disent qu’ils se sentent bien mieux après la diarrhée. Vous n’avez pas besoin de prendre un médicament pour cette diarrhée, elle partira aussi vite qu’elle est venue. Elle ne durera pas. Ce n’est pas une vraie diarrhée puisque le corps est simplement en train de se nettoyer, et ce n’est pas causé par une bactérie ou un virus. Quand le poison est parti, la diarrhée est partie.

– 3 . Continuez à suivre la procédure donnée au numéro 2 plus haut, jusqu’à ce que vous atteignez 15 gouttes 2 fois par jour sans nausée. A ce point augmentez jusqu’à 3 fois par jour. Restez à 3 fois par jour pendant au moins une semaine, et ensuite réduisez les gouttes à 4 à 6 gouttes par jour pour les personnes les plus agées, et 4 à 6 gouttes 2 fois par semaine pour les personnes plus jeunes.

NOTE: Quand vous avez completé la troisème étape ci-dessus, la plupart des charges virales, bactériennes, levures et champignons auront quitté votre corps. Votre corps sera nettoyé. Vous n’aurez plus à vous inquiéter de nourrir vos agents pathogènes. Vous pourrez baser votre diette sur la nutrition, plutôt que sur le fait de ne pas nourrir vos micro-organismes pathogènes. Les diabètes seront partis, donc vous n’aurez plus besoin de vous inquiéter à propos du sucre. Vous n’aurez plus à vous inquiéter du pancréas réagissant et vous délivrant ainsi un choque à l’insuline. A la place il vous donnera juste assez d’insuline pour prendre en charge le niveau sanguin de sucre et le mettre au bon niveau (vous ne vous sentirez plus endormi après avoir mangé une barre sucrée). Votre corps sera alors capable d’absorber facilement les vitamines et minéraux et beaucoup d’autres nutriments dont il manquait peut-être jusqu’à maintenant. Vous devriez vous sentir mieux au fil du temps. N’arrêtez pas de prendre le MMS.

Pour les enfants: Le protocole pour les enfants est presque le même. On devrait normalement démarrer avec 1/2 goutte. Préparez simplement une dose d’une goutte, et enlevez en la moitié avant de la donner à l’enfant. Ensuite augmentez d’une goutte à deux gouttes puis trois gouttes comme décrit précédemment, mais ne dépassez pas 3 gouttes par tranche de 11,5 kg de poids. Avec un bébé commencez avec 1/2 goutte et augmentez jusqu’à une goutte ou deux gouttes, mais pas plus. Donc si vous donnez 1/2 goutte le matin, attendez jusqu’à l’après-midi avant de donner une goutte entière, puis le matin suivant deux gouttes. Si le bébé ou l’enfant devenait nauséeux, attendez une heure ou deux de plus avant de donner une autre dose, et aussi donnez une dose réduite. Donnez des doses réduites jusqu’à ce que le bébé ou l’enfant puisse en tolérer plus, mais n’arrêtez pas de donner des doses.

Retour en haut


3 . Le protocole 6 et 6 de Clara

Pour les gens qui ont des douleurs, un rhume, une grippe, une pneumonie, ou d’autres maladies qui ne sont généralement pas considérées comme incurables. Quand une personne est très malade et alitée, elle devrait utiliser le protocole #2 cité au-dessus, et commencer avec une toute petite dose.

J’ai appelé ce protocole du nom de Clara car elle fût la première à l’appliquer régulièrement. Vous avez peut-être lu le dernier chapitre de la deuxième édition du livre ‘Le Supplément Minéral Miracle du 21ème Siècle’ en vente sur ce site internet. Vous vous rappellerez qu’il y a un certain nombre d’histoires de réussites à propos de Clara traitant les gens dans sa maison. Depuis j’ai loué un bureau pour Clara et sa maman, et j’ai vu encore plus de gens y venir. La nuit dernière, le 14 Décembre 2007, une femme d’environ 65 ans et son mari sont arrivés pour acheter du MMS et dans ce genre de cas Clara donne toujours une dose de 6 gouttes, les fait attendre 1 heure, et ensuite elle les fait préparer une autre dose par eux-même, pour être sûre qu’ils ont bien compris comment faire. Puis elle les fait attendre de quelques minutes à une heure avant de les laisser partir.

La main droite et le pied droit de la femme qui est venue la nuit dernière étaient complètement paralisés. Elle est entrée avec un appareil de soutien de marche (un walker), mais elle ne pouvait pas se maintenir seule à l’appareil, et son mari devait la soutenir pour qu’elle puisse s’agriper au walker. Ce fut tout une affaire pour qu’ils puissent passer le pas de la porte. Clara lui donna une dose de 6 gouttes de MMS avec 30 gouttes de solution d’acide citrique comme activateur, elle attendit 3 minutes comme toujours, et ensuite ajouta 1/2 verre d’eau et le tendit à la femme. La dame leva le verre jusqu’à sa bouche avec difficulté avec sa main gauche, car sa ciatique la faisait aussi souffrir. Après 40 minutes elle commença à sentir une réduction de la douleur dans son dos et quelque picotements dans sa main paralysée. A 60 minutes elle pouvait légérement bouger quelques doigts. Clara lui tendit une autre dose identique de 6 gouttes. Alors que nous attendions pour que passe la deuxième heure, Clara m’appela de l’intérieur du bureau. La dame faisait des exercices avec sa main, elle avait retrouvé une mobilité complète de sa main, et elle avait ôté sa chaussure et était en train de bouger ses orteils. En fait elle bougeait tout son pied et d’autres muscles mieux que beaucoup de gens que je connais. Quand elle est partie, elle continuait à utiliser son walker, mais son mari n’avait plus besoin de l’aider et sa douleur dans le dos avait disparue. Je pouvais voir que dans quelques jours elle pourrait marcher sans son appareil. Ce n’est pas rare, cela arrive tout le temps dans les environs.

Donc voici le ‘protocole 6 et 6 de Clara’ pour le MMS. C’est simple. C’est pour la plupart des problèmes.

Etape 1: Mettez 6 gouttes de MMS dans un verre et ajoutez 30 gouttes de solution à 10% d’acide citrique, ou 30 gouttes de jus de citron, ou de citron vert. Remuez le verre de façon à ce que l’acide et le MMS soient bien mélangés, et attendez au moins 3 minutes. Un peu plus longtemps c’est pas grave, pour le cas où vous soyez occupé et oubliez le verre. 10 à 15 minutes c’est acceptable, du fait que la solution restera à la même puissance. Ensuite ajoutez environ 1/2 verre d’eau et buvez. Vous pouvez aussi utiliser un jus de fruit qui ne contient pas de vitamine C ajoutée. Utilisez du jus de pomme, de raisin, d’ananas ou de canneberge, cassis …

Etape 2: Attendez une heure et faites exactement la même chose que dans l’étape numéro 1. Normalement la persone devrait ressentir un soulagement dans les deux heures après avoir pris la première dose, surtout si elle va de l’avant et prends la deuxième dose. Bien sûr il n’y a aucune guarantie. Si la personne ne ressent pas d’amélioration elle devrait passer à 7 et 7, c’est à dire une dose de 7 gouttes et après une heure une seconde dose de 7 gouttes, mais elle ne devrait faire cela que si cela ne la rend pas malade. Par malade je veux dire devenir nauséeuse pour plus de 10 minutes ou vomir ou avoir une diarrhée. Dans le cas où la persone devient malade, vous ne devriez pas augmenter les doses à 7 et 7, mais plutôt rester à 6 et 6. Si la personne devenait très malade, il serait mieux de réduire les doses, comme par exemple 3 et 3, mais cela arrive rarement. Normalement faites 6 et 6 jusqu’à ce que la personne puisse le tolérer sans nausées, et ensuite commencez à augmenter à 7 et 7, etc.

Dans tous les cas on devrait commencer à augmenter vers 15 et 15 ou repasser au protocole normal et augmenter aussi vite que raisonable vers 15 gouttes 2 fois par jour, ou 3 fois par jour pendant une semaine comme expliqué précédemment.

L’objéctif général du nombre de gouttes que quelqu’un devrait prendre est 15 gouttes 2 ou 3 fois par jour, et bien sûr moins pour les enfants. Pour les enfants ce serait normalement 3 gouttes pour chaque 11,5 kg de poids du corps. Ce nombre de gouttes, 15, devrait être acceptable 2 fois par jour pour une personne adulte de 70 kg, et 3 fois par jour pour un adulte pesant plus de 70 kg. Ce nombre de gouttes assure assez bien que le corps devienne complètement libéré des micro-organismes pathogènes et métaux lourds. Une fois qu’on a atteint cet objectif pendant une semaine, on devrait redescendre à un niveau de maintenance de 6 gouttes par dose deux fois par semaine. (dans tous les cas, quand des gouttes de MMS sont mentionnées, il est sous entendu que 5 gouttes de jus de citron ou de citron vert, ou de solution d’acide citrique sont ajoutées pour chaque gouttes de MMS, et qu’on attend ensuite 3 minutes au moins avant d’ajouter l’eau ou le jus avant de le boire)

Bien sûr, le but n’est pas d’être malade. Donc prenez 6 gouttes deux fois par semaine. Si vous sentez un rhume arriver, alors faites le protocole 6 et 6 de Clara comme décrit plus haut. Vous aurez le rhume pour moins de 12 à 24 heures et habituellement pour moins de 6 heures après avoir pris la deuxième dose. Ce n’est pas assez de puissance pour vous faire du mal. Les 6 gouttes deux fois par semaine gardent votre système immunitaire fort et les pathogènes faibles. Vous vous rappelez certainement de l’école qu’il y a toujours des agents pathogènes dans votre corps. Les 6 gouttes les gardent éloignés.

Retour en haut


4 . Quand le MMS semble apporter des troubles

Quand le MMS semble provoquer un mauvais état c’est toujours une bonne indication, car un changement est une indication que le MMS est en train de faire son travail, qui est de tuer les mauvaises bactéries, virus, moisissures, levures ou parasites, et les poisons vivants laissés par ces organismes morts. Ces poisons causent une réaction connue sous le nom de réaction de Jarisch-Herxheimer.

Dans tous les cas, quand arrive une réaction négative, réduisez immédiatement le nombre de gouttes que vous prenez. Plus la réaction est importante, plus vous devriez réduire le nombre de gouttes pour la dose suivante. Au pire recommencez depuis 1 goutte ou 1/2 goutte, mais n’arrêtez pas de prendre du MMS. Si possible, réduisez de seulement 1 ou 2 gouttes. Mais réduisez toujours le nombre de gouttes. Ne vous rendez pas malade. Il n’y a aucune indication que de maintenir une diarrhée constante est bénéfique. Ca va appauvrir votre système des minéraux et de l’eau. Réduisez toujours jusqu’au point où les gouttes ne vous rendent pas malade, et continuez à suivre le protocole normal indiqué au #2 ci-dessus. Rappelez-vous, NE CONTINUEZ PAS A VOUS RENDRE MALADE OU NAUSEEUX. Cela n’a pas été prouvé avantageux.

Même quand vous prenez le MMS en petites quantités il tue des pathogènes. Restez toujours juste sous le niveau où cela vous rends malade.

RAPPELEZ VOUS TOUJOURS:

  1. Ne continuez pas à vous rendre malade
  2. N’arrêtez jamais de prendre du MMS.

Retour en haut


5 . Pourquoi le bioxyde de chlore reste jusqu’à 12 heures dans le corps

Chaque ion (élément) de bioxyde de chlore est actif pendant seulement 2 heures; malgré cela, une dose de MMS continue à libérer des ions de bioxyde de chlore pendant environ 12 heures. C’est à dire que la dose de MMS libère de moins en moins de bioxyde de chlore jusqu’à ce que finalement, à la fin des 12 heures, il n’est plus actif. Encore une fois, chaque ion de bioxyde de chlore ne dure que deux heures. Ensuite il se transforme en chloride (sel de table), en oxygène déchargé, et en un autre composant dont le système immunitaire à toujours besoin. Il ne laisse rien derrière qui pourrait s’accumuler, ou pour créér des effets secondaires.

Retour en haut


6 . Chimiothérapies et MMS

Je n’ai eu personne qui ait indiqué un problème entre le MMS et les pillules de chimiothérapie. Il y a beaucoup de gens qui ont mentionné qu’ils faisaient les deux, mais le fait que personne n’ait mentionné de problème ne veut pas dire qu’il n’en existe pas. Aussi longtemps que les traitements sont séparés de 4 heures, je ne connais aucun problème. La chimiothérapie détruit le système immunitaire. Personne ne peut contredire ce fait. L’évidence qui est disponible qui montre que la chimio prolonge la vie de quelqu’un est toujours en question. Les médecins sont excités quand un médicament prolonge la vie de quelqu’un de 10 mois jusqu’à 12 mois. Le MMS construit le système immunitaire. La chimio l’affaiblit. Avec de la chance on pourra s’en tirer sans dommages si on prends les deux en même temps. En considérant deux cancers identiques, à mon avis, le MMS à de meilleures chances de prolonger la vie de 20 ans ou plus, que la chimio n’en a de la prolonger de 2 mois.

Retour en haut


7 . Surmonter le goût du MMS

Suivez une des suggestions ci-dessous:

Méthode 1: Mélangez votre dose de MMS à la concentration que vous êtes en train d’utiliser, avec un des jus de fruit cités plus bas. Vous devriez utiliser 1/3 à 1/2 verre de jus de fruit. En addition, vous devriez ajouter 2 ou 3 cuillères à café de solution d’acide citrique au jus, avant de le mélanger au MMS. Si vous trouvez que ces jus sont trop durs pour votre estomac, buvez simplement un verre d’eau, voir deux, immédiatement après l’ingestion de la dose de MMS et de jus. Voyez le paragraphe plus bas pour la séquence exacte.

Donc laissez moi couvrir cela une fois de plus, de façon à ce que vous ayez la séquence exacte. Mélangez votre MMS avec 5 fois plus de jus de citron ou citron vert, ou de solution d’acide citrique, comme vous le feriez normalement. Attendez 3 minutes comme d’habitude. Maintenant avant que vous ajoutiez le jus au verre de MMS, ajoutez 2 ou 3 petites cuillères d’acide citrique à 10% au jus, et ensuite ajoutez-le au MMS. Buvez tout, et si votre estomac est un peu sensible, soyez sûr de boire en plus un ou deux verres d’eau.

A PROPOS DE L’ACHAT DES JUS: Vous pouvez trouver du concentré de Cerise Noire chez RW Knudsen, qui n’a pas de vitamine C ajoutée. Du jus de Grenade peut souvent se trouver en magasin, ou des concentrés congelés dans les supermarchés. Le jus de Canneberge se trouve partout, sauf qu’il est difficile d’en trouver un qui n’ait pas de vitamine C ajoutée, mais c’est disponible. Achetez le sous forme de concentré si nécessaire. L’ajout d’acide citrique supprime la répulsion que beaucoup de gens développent vis à vis du MMS. S’il vous plait essayez le, car vous en aurez besoin si vous faites partie de ceux qui ne peuvent pas supporter le goût. Bonne chance.

Méthode 2: Premièrement, assurez vous que vous avez de l’acide citrique à 10% comme décrit précédemment au #2, et achetez du fructose au magasin alimentaire pour la santé. Le fructose est du sucre qui ne cquse pas d’augmentation du niveau de sucre dans le sang (tant que vous n’êtes pas diabétique) et c’est un peu comme manger une pomme, au niveau du sucre.

Etape 1: Commencez par faire une nouvelle solution comme suit. Prenez 1/2 verre d’eau et ajoutez 4 petites cuillères de votre solution d’acide citrique, et ensuite ajoutez deux petites cuillères pleines de fructose. Mélangez jusqu’à ce que le fructose soit dissous avec l’acide citrique dans le verre.

Etape 2: Activez le nombre de gouttes de MMS que vous désirez prendre, avec 5 fois le nombre de gouttes en acide citrique. Attendez les 3 minutes habituelles. Ca devrait maintenant être de couleur jaune. Versez le MMS activé jaune dans le 1/2 verre d’eau avec le fructose et l’acide citrique. Donnez une chance à l’odeur de se dissiper ou allumez un ventilateur pour évacuer l’odeur au loin.

Etape 3: N’essayez pas de boire le 1/2 verre entier en une seule fois. Prenez le par petites gorgées durant les 2 heures suivantes, le faisant suivre à chaque fois d’un verre d’eau. Faites ceci même si vous avez une grippe, un rhume ou une pneumonie. Cela sera plus facile, et aussi plus efficace contre la maladie.

NOTES: Aussi longtemps que vous pouvez voir une légère couleur jaune ou verte dans le fonds du verre, c’est que la solution de MMS n’a pas perdu de sa force. Cela devrait durer jusqu’à 4 heures. Le MMS est actuellement plus efficace quand il est pris de cette manière, du fait que le corps est continuellement approvisioné en MMS avec chaque petite gorgée. Le 1/2 verre fournit un apport de particles fraiches de bioxyde, au fur et à mesure que des particules de bioxyde s’évaporent du verre. Lorsqu’il est pris d’un coup, au lieu de gorgée par gorgée, le MMS devient dilué dans le corps, et le bioxyde est produit plus lentement, et de ce fait c’est moins efficace que par gorgéés.

Retour en haut


8 . Pourquoi les anti-oxydants ne sont pas nécessaires contre le vieillissement

Il n’y a aucune inquiétude à avoir quant à causer un vieillissement ou à oxyder des cellules saines, ou à tuer des bonnes bactéries. Le MMS ne fait pas ça. Depuis plus de 50 ans le bioxyde de chlore (CLO2) a été utilisé dans de nombreux réseaux d’eau potable publics dans le monde entier, parce qu’il oxyde les bactéries anaérobiques et autres agents pathogènes anaérobiques. Il est très séléctif sur ce qu’il oxyde. C’est un des principaux avantages qui le rendent utile à la race humaine. Je parle d’une caractéristique du CLO2 qui est connue depuis plus de 50 ans. C’est une caractéristique qui n’est pas vrai pour l’oxygène, ou pour l’ozone, ou le péroxyde d’hydrogène, ou tout autre oxydeur qui est utilisé dans le corps humain. Le CLO2 est le seul oxydeur hautement séléctif connu. Vous n’avez pas besoin de protéger le corps contre les petites quantités de CLO2 générées par le MMS. Il n’oxyde tout simplement pas les bonnes bactéries ou cellules. Pas d’effets secondaires ont été reportés durant des centaines de milliers d’essais cliniques et tests. Vous voudrez peut-être lire à propos de la nature séléctive du CLO2. Recherchez simplement à Bioxyde de Chlore (aussi appelé dioxyde de chlore) comme produit chimique purificateur d’eau ou lisez mon livre.

Retour en haut


9 . Extraits de « Guerre contre les microbes » écrit par l’Institut de Recherche Bradford

« Ce qui suit est la description des caractéristiques et mécanismes d’action du Dioxychlor(TM), recherchés et développés par American Biologies(TM), en relation avec ses activités antivirales, antibactériennes, antimicoplasmes et antifungales. Le Dioxychlor(TM) à été en usage clinique depuis plus de 15 ans avec des dizaines de milliers d’infusions à l’hôpital ‘American Biologies(TM) Intergrative Hospital and Medical Center’, aussi bien que dans d’autres cliniques et hôpitaux à travers le monde entier.

Pour comprendre complètement l’action du Dioxychlor sur les organismes visés, il est nécessaire de décrire en détails la structure chimique de cet oxydant, ainsi que la structure biochimique des substances trouvées dans ces organismes visés, avec lesquels le Dioxychlor(TM) interagit. Ces cibles inclues des virus (les acides nucléiques, RNA, ADN), bactéries et champignons. »

Le Dioxychlor(TM) est en vente sur internet, et la publication scientifique y est disponible en entier aussi. La formule, bien que plus faible que le MMS, est composée exactement du même produit. (TM veut dire Marque Déposée, Trade Mark). Allez sur Goolge et cherchez à Dioxychlor(TM).

Retour en haut